Le diagnostic

Le diagnostic de la cataracte est le plus souvent posé au décours d’une consultation pour baisse d’acuité visuelle.

Les causes

La plus fréquente est le vieillissement du cristallin. Parfois elle est liée à une autre pathologie oculaire (myopie forte) ou générale (diabète), à un traumatisme, à une prise médicamenteuse.

Le traitement

Le seul traitement possible est chirurgical et son indication est posée au terme de la consultation, en concertation avec le patient.

Le bilan pré-opératoire

Une fois le diagnostic posé, si l’indication chirurgicale est retenue, un bilan complet est réalisé afin de s’assurer de l’absence d’autre affection oculaire. Il est aussi nécessaire de prendre des mesures précises de l’œil (biométrie oculaire, parfois échographie) afin de déterminer l’implant intra-oculaire qui sera mis en place au cours de la chirurgie. Ce calcul est essentiel au bon résultat post-opératoire. Toutes les informations sur le déroulement de l’intervention, ses suites et ses risques sont délivrées à ce stade. Ce bilan est généralement effectué au centre médical, mais nécessite parfois des examens complémentaires sur un plateau technique spécialisé (CHU ou Clinique).

La programmation chirurgicale

Le secrétariat chirurgical programme l’intervention chirurgicale avec le patient. Les consignes pré- et post-opératoires, les informations écrites sur l’intervention et les informations pratiques (lieu, date, rendez-vous, numéros de téléphone) sont délivrées et le consentement du patient est recueilli. Le rendez vous de consultation d’anesthésie préalable et les rendez vous post-opératoires sont également fixés.

La chirurgie

Les chirurgiens pratiquent l’intervention en chirurgie ambulatoire (entrée le matin, sortie le même jour) au bloc opératoire de la Clinique Saint-Jean ou du CHRU Gui-de-Chauliac. L’opération est en général réalisée sous anesthésie topique (collyre anesthésiant) + sédation par voie intra veineuse par une équipe d’anesthésiste dédiée. Elle consiste en une extraction du cristallin par phacoémulsification et se déroule en 10 à 15 minutes en moyenne. L’implant (lentille intra-oculaire) choisi préalablement est mis en place en fin d’intervention afin de remplacer le cristallin et restaurer la fonction visuelle.

Les suites opératoires

Le patient, après contrôle et accord du chirurgien, peut généralement sortir de l’établissement de soins quelques heures après l’intervention. Les consignes post-opératoires sont rappelées et l’ordonnance des soins post-opératoires est délivrée. Il s’agit de lavages oculaires et de collyres prescrits pour 1 mois. Ces soins sont habituellement effectués par le patient ou son entourage et ne nécessitent pas forcément de soins infirmiers.

Une sensation d’irritation oculaire est habituelle pendant les 24 premières heures.
La récupération visuelle est assez rapide (entre 1 et 5 jours selon les cas). Cependant, une douleur ou baisse d’acuité visuelle importante nécessite de contacter rapidement le chirurgien.

Un premier rendez vous post-opératoire pour simple contrôle a lieu entre 5 et 7 jours après l’intervention, au centre médical. Un dernier rendez-vous, 1 mois après, termine la prise en charge et permet l’adaptation de la correction par lunettes si besoin.

Les complications de la chirurgie sont rares. 

Retour aux chirurgies

Retour