Réduction du nombre de postes !

ECN 2016 : Réduction du nombre de postes en ophtalmologie !

En étudiant la répartition des postes de spécialités à l'issue de l'ECN 2016, le SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France) constate, avec une grande surprise, mais aussi une grande inquiétude, que le nombre de postes attribués à l'ophtalmologie est réduit de 10 par rapport à ceux attribués en 2015.

Pour pallier aux problèmes de délais en ophtalmologie, dûs à la fois par la réduction du nombre d'ophtalmologistes issus de la génération du " baby boom " et par l'augmentation croissante de patients souffrant de pathologies affectant le système visuel, le SNOF a, depuis quelques temps, souhaité centrer son objectif sur 3 axes principaux : 1/ le travail aidé par les orthoptistes ; 2/ la poursuite du travail des ophtalmologistes au delà de l'âge légal de la retraite ; 3/ l'augmentation lente, mais régulière, du nombre des internes formés à la spécialité. Ce dernier axe était un souhait plein d'espoir - sur la base de ce qui avait été réalisé sur 5 ans avec une augmentation des postes de 100 à 159 - souhait évoquant à terme le chiffre de 200 postes, soit 2,4% des postes proposés, se rapprochant ainsi des 2,6% que sont les ophtalmologistes par rapport à l'ensemble des médecins.

Qu'elle ne fut pas la surprise du SNOF de constater que cette année, seulement 149 postes sont proposés à l'ophtalmologie (moins 10 par rapport à l'an dernier), ce qui est une nette régression, inexpliquée, contrecarrant très nettement les espoirs émis par les ophtalmologistes, mais également par les patients qui ne comprennent absolument pas que, devant la pénurie de médecins de la filière visuelle, les ministères concernés n'ouvrent pas plus de postes à de jeunes médecins en formation.

Source : SNOF